Urbanîle, l’île est une ville

Croisée Poésie​

20 Août 2016
Librairie Présence Kréyol
Fort-de-France, Martinique

L'éclaireur

Jean-Marc Rosiers
Poète

Le maître
de cérémonie

Gérald Désert
Professeur en étude hispanophone

Le batelier

Joël Larcher
Libraire

Liminaire

J’appelle « urbanîle » toute île au Monde en prise avec la Ville, emprise [1] par la Ville.
La forme toute féminine de ce néologisme s’articule à travers l’Histoire en une trinité de sens. ‟Urbanîle” désigne en premier lieu « toute île (îlet, îlot, île-pays, île-nation, île état-nation, îles-archipel, île-continent), toute île donc, urbanisée [2] (en ce qu’elle réunit tous les caractères d’une ville), urbaine [3] (en ce qu’elle s’oppose au rural, concrétisant par là même toutes les expériences de la ville), toute île disais-je, habituée [4], habitée, en rupture de Nature, surdéterminée, administrée à l’endroit intérieur et extérieur par une métropole  » ; en second lieu « toute ville insulaire généralisée, toute ville globale, générique, dont la forme coïncide avec celle de l’île (île-ville, ville-île) ; et en troisième lieu, « toute ville insulaire généralisée, toute île urbanisée, urbaine, imaginée ou de réalité, dont le mouvement chaotique, la dynamique administrative apparaissent insécuritaires, déshumanisant à tout-va, courant à toutes les catastrophes ».

[1] De l’ancien français Emprendre. Terme d’Administration. Action de prendre des terrains par expropriation. Par extension, il signifie : ‟Envahissement, mainmise”. Figurément, il signifie Domination exercée par une personne sur une ou plusieurs autres et qui a pour résultat qu’elle s’empare de son esprit ou de sa volonté. 
[2] Qui a été aménagé en agglomération ou en zone urbaine, qui a les caractères d’une ville.
[3] Par opposition à rural : De la ville; qui est relatif, qui appartient à la ville, aux villes.
[4] Au XVIIIe siècle, en l’île de la Martinique, « le maître de l’habitation [l’Habitation est l’unité d’exploitation orientée vers une production destinée à l’exportation et recourant, pour une part croissant avec le temps, au travail d’esclaves africains.], l’habitant, s’est habitué sur sa terre ; il y fait sa résidence habituelle. » in Jacques Petitjean Roget, La Société d’habitation à la Martinique – Un demi-siècle de formation, 1635-1685, tome 1, p. 5.

Urbanîle, l’île est une ville

20 Août 2016
Croisée poétique Urbanîle (Prix Flechkann-Maryse Condé) de Jean-Marc Rosier avec Gérald Désert, Doctorant en études hispanophones.


__________

Émergence d’une identité caribéenne canadienne anglophone

Croisée critique, à partir de l’ouvrage Émergence d’une identité caribéenne canadienne anglophone de Rodolphe Solbiac, MCF en littérature caribéenne anglophone Alexandra Roch, Docteur en littérature caribéenne anglophone, Gérald Désert, Doctorant en étude hispanophones


__________

22 Octobre 2016
Croisée culturelle Patrimoine et Mémoire à la Martinique avec André Lucrèce, directeur des Cahiers du patrimoine, Sonia Tourville – designer (réflexion sur le mobilier créole), Martial Bazabas, infographiste (concepteur du Théâtre de Saint-Pierre en 3D), Jean-Pierre Arsaye, Au Béraud l’éphémère (quartier désapparu de Fort de France).

__________

26 novembre 2016
Croisée littéraire : La littérature érotique aux Antilles avec Nadia Chonville Doctorante en sociologie ès étude de genres, Amandine Forgeront, Doctorante en traductologie, Alexandra Roch, Docteur en littérature caribéenne anglophone

17 décembre 2016
Croisée culturelle La chanson politique en Haïti et à Cuba avec Alexandra Roch, docteur en littérature caribéenne anglophone) et Jean-Louis Joachim MCF Espagnol)

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Urbanîle, l’île est une ville

20 Août 2016
Croisée poétique Urbanîle (Prix Flechkann-Maryse Condé) de Jean-Marc Rosier avec Gérald Désert, Doctorant en études hispanophones.


__________

Émergence d’une identité caribéenne canadienne anglophone

Croisée critique, à partir de l’ouvrage Émergence d’une identité caribéenne canadienne anglophone de Rodolphe Solbiac, MCF en littérature caribéenne anglophone Alexandra Roch, Docteur en littérature caribéenne anglophone, Gérald Désert, Doctorant en étude hispanophones


__________

22 Octobre 2016
Croisée culturelle Patrimoine et Mémoire à la Martinique avec André Lucrèce, directeur des Cahiers du patrimoine, Sonia Tourville – designer (réflexion sur le mobilier créole), Martial Bazabas, infographiste (concepteur du Théâtre de Saint-Pierre en 3D), Jean-Pierre Arsaye, Au Béraud l’éphémère (quartier désapparu de Fort de France).

__________

26 novembre 2016
Croisée littéraire : La littérature érotique aux Antilles avec Nadia Chonville Doctorante en sociologie ès étude de genres, Amandine Forgeront, Doctorante en traductologie, Alexandra Roch, Docteur en littérature caribéenne anglophone

17 décembre 2016
Croisée culturelle La chanson politique en Haïti et à Cuba avec Alexandra Roch, docteur en littérature caribéenne anglophone) et Jean-Louis Joachim MCF Espagnol)