Frédéric Lefrançois
Enseignant, chercheur, artiste
Fort de France, Martinique

Langues d’écriture
Français, anglais, créole

Œuvres principales

  • L’Autre scène du désir: Strange Fruit de Caryl Phillips (2018)
  • Manifesto of Modern Maroonism (traduction de l’ouvrage de René Louise, 2019)
  • Esthétique des Amériques (sous presse)
  • Au nom du Père : éthique et esthétique (à paraître en 2020)

Frédéric Lefrançois est né à Fort-de-France, à la Martinique. Il enseigne à l’Université des Antilles au sein du département d’études anglophones depuis 2003 et dans le cadre de la licence « Arts Caribéens » depuis 2018. Après la soutenance de sa thèse de doctorat Figures de l’Exil dans l’œuvre de Caryl Phillips en 2008¸il poursuit ses études à l’Université de Sherbrooke en 2012 au sein du programme « Executive Master of Business Administration » (Master de Sciences de Gestion).

Il contribue régulièrement à la dynamique de recherche du CEREAP (Centre d’Études et de Recherches en Arts Plastique), du CRILLASH en participant et organisant des séminaires, journées d’études et colloques internationaux.

Il a publié, entre autres :

  • une étude sur la pièce de théâtre de Caryl Phillips,  L’Autre scène du désir : Strange Fruit de Caryl Phillips aux éditions Yehkri en 2018.
  • Manifesto of Modern Maroonism, traduction du Manifeste du marronisme moderne de René Louise (Yehkri, 2019)
  • De nombreux articles dans des revues à orientation littéraire et artistique.

Spécialiste des arts vivants de l’aire américano-caribéenne, l’auteur s’intéresse particulièrement à la question décoloniale dans le champ du discours et de la praxis artistique.